KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE DU PATIENT NON COOPERANT : COMMENT ADAPTER LA PRISE EN SOINS ?

Formateur : Beatriz Sanchez Fernandez, Masseur-Kinésithérapeute en Pneumologie au CHU de Rouen, DU Kinésithérapie Respiratoire et Cardio-vasculaire, Master Santé spécialité Didactique Professionnelle

Public : Masseurs-kinésithérapeutes DE

Modalité : Formation présentielle

Groupe : 20 personnes

Durée de la formation : 1 jour (7h)

Horaires : 8h30 -13h et 14h-17h30

Dates : 14 Mars 2019

Lieu : CNRG Boulevard des amiraux 50400 GRANVILLE

Prix : 256 €

Présentation générale : Cette formation a pour finalité de permettre aux masseurs-kinésithérapeutes d’adapter la prise en soins en kinésithérapie respiratoire chez les patients non coopérants ou non compliants aux soins. Cela englobe des patients avec des déficiences autant cognitives (démence, pathologie psychiatrique,…) que physiques (tétraplégie, maladies neuromusculaires,…). Formation condensée et synthétique, qui vise à prioriser l’aspect pratique de la prise en soins du patient respiratoire et à favoriser l’échange entre professionnels. Celle-ci est une démarche de formation continue, elle s’inscrit ainsi dans le cadre de l’amélioration des pratiques et de l’approfondissement des connaissances des professionnels de santé tout au long de leur carrière.

Objectifs pédagogiques :

  • Connaître les bases anatomiques et physiologiques du système respiratoire.
  • Comprendre la physiopathologie des déficiences respiratoires qui ont une indication à la kinésithérapie respiratoire.
  • Savoir réaliser les principales techniques de kinésithérapie respiratoire manuelles et instrumentales et les adapter aux patients non coopérants.
  • Développer la capacité à transposer cet apprentissage dans différentes situations cliniques.
  • Être conscient des limites de la kinésithérapie respiratoire chez les patients non compliants.

Méthodes pédagogiques : affirmatives, interrogatives et actives

Outils pédagogiques : présentation théorique avec diaporama, ateliers pratiques, études de cas cliniques.

Matériel : documents, support informatique, clé USB, situations cliniques.

Programme, contenu et méthodes pédagogiques

Matin (8h30 à 13h)

Séquence 1: Groupes de travail

Etude de différents cas cliniques selon les connaissances pré

Séquence 2 : Théorie

Rappel des concepts d’anatomie et de physiologie respiratoire nécessaires à la compréhension des techniques de kinésithérapie respiratoire.

Séquence 3 : Théorie et pratique

Physiopathologie des principales déficiences respiratoires à prendre en soins en kinésithérapie : encombrement, hypoventilation/atélectasie, déficit des muscles respiratoires…

Prévention et traitement de celles-ci avec techniques de kinésithérapie respiratoire manuelles et instrumentales. Adaptation des techniques au BDK et concrètement aux patients non coopérants. Adjuvants à la kinésithérapie respiratoire.

Après-midi (14h à 17h30)

Séquence 4 : Cas cliniques

Mise en commun et analyse des cas cliniques étudiés dans la séquence 1, tout en intégrant les apports du matin et auto-évaluation des réponses au regard des nouvelles connaissances.

Séquence 5 : Groupe de parole

Débriefing de la journée, questions, moment d’échange entre les stagiaires et avec le formateur.

3. Méthodes d’évaluation

Evaluation des acquis :

Partie théorique : questionnaire pré et post-formation, évaluation par sondage oral au cours de la formation.

Partie pratique : régulation des gestes réalisés par les stagiaires lors de chaque technique.

Cas cliniques : auto-évaluation.

Evaluation de la qualité de la formation : questionnaire de satisfaction post-formation

 

INSCRIPTION :  programme et bulletin d’inscription 2018-2019

 

AIDE POSSIBLE AU FINANCEMENT : possibilité OGDPC (ref 37141800007) ou FIFPL

En cas de question contactez l’UKR pour explication de la prise en charge